Top 10 des plats du Nord qui remontent le moral

Top 10 des plats du Nord qui remontent le moral

05 Nov 2017 | LES TOPS

À toi qui déprimais hier soir de reprendre le boulot, à toi jeune étudiant qui regrettes déjà de ne pas avoir révisé tant que tu le pouvais pendant les vacances, à toi petit écolier qui ne veux pas reprendre le chemin de l’école, nous t’avons concocté une top liste pour te remonter le moral ! Après tout, rien de mieux que manger pour se redonner du baume au cœur. 

Le welsh

Commençons par le commencement : un plat à base de cheddar et de bière ne peut que nous requinquer ! Cette spécialité typique des brasseries du Nord est très appréciée des Lillois et on ne peut que le comprendre. Si vous avez vraiment le moral dans les chaussettes vous pouvez même l’accompagner de frites maison.

Petit conseil du Chef : attention à ne pas faire bouillir le fromage lorsque vous le faites fondre pour que celui-ci reste filant !

 La carbonnade flamande

Du bœuf, des oignons, un peu de cassonade, du pain d’épice et de la bière, tout ça accompagné de frites forcément on en redemande ! La carbonade flamande est la cousine du bœuf bourguignon qui a troqué le vin contre une bonne bière brune de chez nous ! C’est un plat d’hiver qui réchauffe le corps et le cœur.

Petit conseil du Chef : si vous voulez corser un peu votre carbonade, on conseille parfois de tartiner la tranche de pain d’épice de moutarde pour relever le plat.

 

La flamiche au maroilles

Forcément, on devait vous présenter un plat à base de maroilles. Notre choix a été vite fait : la flamiche au maroilles, la quiche du Nord comme certains la nomment. Alors certes, cette recette risque d’embaumer votre cuisine et de ruiner votre régime. Néanmoins, le jeu en vaut la chandelle, c’est un délice !

Petit conseil du Chef : ajouter quelques morceaux de beurre sur le dessus de la flamiche afin de dorer celle-ci pour la rendre encore plus appétissante (on n’est plus à quelques calories près alors bon…)
 

Le coq à la bière

Voilà un autre plat flamand, qui bien-sûr implique une cuisson à la bière et un accompagnement de frites ! Le sommelier vous conseillerait aussi de déguster ce plat avec la même bière utilisée pour la marinade.

Petit conseil du Chef : pour varier l’accompagnement vous pouvez miser sur des endives braisées

 

Le Potjevleesch

Impossible à prononcer pour toute personne étrangère aux Flandres. À Lille on facilite la vie des touristes en abrégeant, le « potch’ ». Des petits morceaux de viande froids pris dans de la gelée légèrement vinaigrée, on se régale rien que d’en parler ! Et pour changer, on conseille souvent de l’accompagner par des frites maison.

Petit conseil du Chef : s’y prendre bien à l’avance ! Entre la cuisson, la marinade et la prise en gelée du plat, il faut compter 3 jours

 

Les chicons en gratin

Autrement appelés dans toute autre région de la France : les endives au jambon en roulade. L’odeur de béchamel mélangée aux endives nous ramènent en enfance. Simple, rapide et délicieux, cette recette marque des points. Bien évidemment un bon Nordiste vous conseillera de les déguster avec une bière Trois Monts bien fraîche.

Petit conseil du Chef : cuire les endives la veille pour qu’elles égouttent toute une nuit et qu’elles ne rendent pas trop de jus lors de la cuisson au four

 

Les moules frites

Le plat typique de la Braderie de Lille, le voici ! On sait bien que les Français l’adorent, il a été désigné 2nd plat préféré des Français, et nul doute que les Lillois l’apprécient particulièrement lorsqu’on regarde les tas de moules amassées à la Braderie. C’est LE remède anti-déprime par excellence alors nous aurions bien tort de nous en priver.

Petit conseil du Chef : ne pas trop faire cuire les moules pour qu’elles restent moelleuses

Le Waterzooï

Voilà un plat qui nous vient directement de nos voisins belges. Waterzooï en néerlandais signifie « eau qui bout ». En effet, c’est une sorte de bouillon à base de poulet ou de poisson (comme vous préférez) et de légumes.

Petit conseil du Chef : conserver le vert des poireaux et l’ajouter pour parfumer le bouillon

 

Les gaufres de Méert

Pour vous remonter le moral, rien de mieux que cette douceur du Nord : la gaufre fourrée de chez Méert. Le secret de cette recette ancestrale est bien gardé par la Maison Méert depuis 1849 !

Petit conseil du Chti : en abuser !

 

De la bière !

Vous l’aurez bien compris, la majorité des spécialités du Nord mijotent dans la bière ou sont fortement recommandés d’être dégustés avec une bonne bière fraîche. Rien de mieux comme remède anti cafard que de boire une blonde ou une brune entre amis alors pourquoi s’en priver ?

Petit conseil du Chti : en abuser (avec modération bien-sûr) !

 

Note utilisateur ( votes)