Dr Martens

Musée des Beaux-Arts de Tournai : L'oeuvre au miroir des mots

Musée des Beaux-Arts de Tournai : L'oeuvre au miroir des mots

20 Déc 2018 | SORTIR - CULTURE

2018 a vu le Musée des Beaux-arts de Tournai fêter son 90ème anniversaire et les 60 ans des Archives & Musée de la Littérature (ou AML) de Bruxelles. Ainsi, peinture et littérature sont mises à l’honneur dans une exposition prolongée jusqu’au 22 avril 2019. Cette dernière, intitulée « L’œuvre au miroir des mots » mêle les deux collections réunissant ainsi des artistes du XIXème et la plume d’un grand écrivain du même siècle, Georges Rodenbach. On retrace alors l’histoire et la fondation du musée dans laquelle le mécène, Henri Van Cutsem, a joué le rôle principal.

Pour l’occasion, on déambule dans l’espace muséal conçu par l’architecte Victor Horta, on compare les cabinets du mécène et de l’écrivain et on observe les lettres et écrits qu’ils ont laissé derrière eux dans lesquels ils témoignent de leur goût pour l’art et pour les œuvres de l’exposition. Cela contribue à donner un éclairage nouveau sur les toiles qui nous entourent.

La passion des deux hommes pour l’art nous entraîne dans les entrailles du musée pour un voyage dans le temps et dans l’histoire. On admire par exemple l’œuvre à l’origine de la construction du musée, une huile sur toile datant de 1864 de Léonce Legendre, Périmèle ou Nymphe de Capri. Cette peinture participe à la mise en valeur de la femme qu’on observe au sein de l’exposition.

 

 

Différents mouvements artistiques sont au premier plan, certains que le musée à l’habitude de présenter comme l’art réaliste, fort apprécié d’Henri Van Cutsem, et des œuvres impressionnistes et luministes auxquelles on peut ajouter d’autres symbolistes, qui enrichissent la collection classique du musée. En effet, forte de ses 3500 pièces, la collection du musée évolue constamment, vous pourrez découvrir de nouveaux dessins ou redécouvrir des œuvres qui viennent d’être restaurées, comme La Pointe du Cap Martin de Claude Monet.

 

 

Le musée met les artistes tournaisiens du XIXème à l’honneur avec des peintures de Louis Pion, Hippolyte Boulenger ou Louis Gallait. Mais pas seulement, vous rencontrerez aussi par exemple Auguste Rodin, Allard l’Olivier, Henri de Braekeleer, Eugène Carrière, Alfred Stevens ou Vincent Van Gogh.

Ce retour dans le passé s’accompagne d’un montage sonore contemporain réalisé par Patrick Codenys d’une durée d’une heure où la voix d’auteurs belges et étrangers archivée aux AML berce nos oreilles.

L’exposition « L’œuvre au miroir des mots » est l’occasion d’une échappée dans le passé et d’une (re)découverte des œuvres au travers des regards de Georges Rodenbach et d’Henri Van Cutsem qui nous font don d’une parcelle de leur sensibilité artistique.

 

Note utilisateur ( votes)